Par chat

Chattez avec
Joueurs Info Service

Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Aider quelqu'un qui veut arrêter après s'être ruiné

Par ecureuil_z

Bonjour. Aujourd'hui mon beau-père nous a révélé qu'il a dilapidé toutes ses économies. Que faire pour nous assurer que ça ne se reproduise plus ? Il a commencé par nous faire croire que sa banque lui avait volé 60.000€. Quand nous avons voulu l'emmener porter plainte, il a finit par nous révéler qu'il nous avait menti. En réalité il a dépensé tout son argent en cachette dans des casinos au fil des mois. Il ne lui reste plus du tout d'argent jusqu'au mois prochain. Rien pour Noël. Nous lui avons donné pour qu'il tienne l'argent que nous avions sur nous et des boîtes de conserve. Il promet de ne pas recommencer. Nous lui avons expliqué que pour ne pas réactiver son mécanisme comportemental de dépendance au jeu, il devra arrêter tout jeu d'argent, même le keno et les cartes à gratter. Il se dit prêt à accepter de se faire interdire de casino et à se faire suivre par un addictologue. Après réflexion, nous nous disons qu'il faudrait aussi qu'il ne puisse plus souscrire de crédit conso ni mettre ses comptes à découvert et que ses enfants aient désormais un droit de regard sur ses grosses dépenses. Car il commets parfois de grosses dépenses impulsives. Par exemple il change de voiture à crédit tous les deux ans environ sur un coup de tête. Que pouvons-nous faire pour l'aider ? Cordialement.

Mise en ligne le 14/12/2021

Bonjour,

Nous comprenons vos inquiétudes vis-à-vis de votre beau-père et de sa relation avec les jeux d'argent.

Pour reprendre le contrôle sur les mécanismes du jeu, il est vivement recommandé d'être aidé par des professionnel-le-s de l'addictologie. Cela permettrait à votre beau-père d'être soutenu dans sa démarche, de pouvoir explorer les outils qu'il pourrait mobiliser (interdiction volontaire de casino, suivi thérapeutique, restrictions bancaires...), et de retrouver petit à petit une confiance en soi et en ses capacités, souvent altérées par les conduites addictives.

Il existe des espaces spécialement destinés à l'accompagnement des personnes en difficultés avec le jeu. Il s'agit de Centres de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). Ces centres proposent un suivi gratuit, confidentiel, et individualisé à toute personne en demande. Nous vous proposons deux adresses à Toulouse, dont une (CSAPA La maison) est "référente jeux", c'est-à-dire qu'une éducatrice spécialisée est spécifiquement formée à l'accompagnement de la dépendance aux jeux. Au cours de son suivi, votre beau-père pourrait évoquer l'idée de solliciter une curatelle, pour éviter les dépenses impulsives. Cependant, cette démarche peut paraître infantilisante, et de fait être très difficile à accepter. Le fait d'en parler avec des personnes extérieures pourrait permettre à votre beau-père d'en saisir les enjeux, et de se saisir ou non de cette option.

Vous pouvez également proposer à votre beau-père de contacter notre service. Ce serait l'occasion de faire le point avec lui sur sa situation, le sens que le jeu a pour lui (ce qu'il trouve dans le jeu), ce qu'il se sent prêt à faire (réduire ou arrêter), et ce qu'il pourrait mobiliser pour être soutenu. Nous sommes ouverts tous les jours sans exception, entre 8h et 2h par téléphone (au 09 74 75 13 13), ou par tchat entre 8h et minuit.

Nous sommes conscients que cette découverte a pu profondément bouleverser votre famille. Si vous ressentez le besoin de parler, n'hésitez pas à revenir vers nous. Nous vous glissons en fin de réponse les articles de notre site internet consacrés à la position de l'entourage.

Bonne continuation à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivan


Association Addictions France 31 - CSAPA

21 boulevard Silvio Trentin
31200 TOULOUSE

Tél : 05 61 62 14 26
Accueil du public : Lundi et Mardi : 9h à 13h - 14h à 19h - Mercredi 9h à 13h - Jeudi de 9h à 13h - 14H à 18h00 - Vendredi de 11h à 13h - 14h à 19h
COVID -19 : Sur rendez-vous, en présentiel avec respect des gestes barrières, téléconsultation (tel/visio) possible sur demande.

CSAPA Clémence Isaure " La Maison "

42, rue des Champs Elysées
31100 TOULOUSE

Tél : 05 61 61 65 50
Site web : clemence-isaure.org
Secrétariat : Lundi et Jeudi 10h-18h - Mardi 13H30-18H, Mercredi 14h/18h, Vendredi 10H /17h.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultation sur rendez-vous sur place et possibilité de consultation avancée au Quartier du Miral, au CFA du Muret, Blagnac et Toulouse et au lycée Professionnel. Les RDV peuvent être pris en envoyant un sms au 07 88 56 15 26
COVID -19 : Accueil sur rendez-vous en présentiel avec respect des recommandations sanitaires.
Accueil du public : Les lundis, mercredis et jeudis toute la journée, les mercredis après-midi.

En savoir plus :

Retour à la liste