Par chat

Chattez avec
Joueurs Info Service

Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les joueurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Confessionnal

Par Soga22

335 réponses


LiliB - 06/08/2023 à 04h40

Bonjour à tous,

Moi aussi j'ai vécu une rechute.

Après des années de contrôle.

J'étais furieuse contre moi mais cela m'a permise de constater que je n'étais pas très heureuse dans mon nouveau boulot qui est encore plus stressant que le précédent. Plusieurs choses sont arrivés dans un très court laps de temps qui m'a déstabilisée.

Alors m'a décision est prise, je prendrai ma retraite l'an prochain.J'aurai plus de temps pour faire des choses qui me plaisent, qui me nourrissent bien loin des prises de tête.

D'ici là je vais remettre en place les trucs qui ont marchés dans mon cas et qui me permettent de résister aux chants des sirènes.

Bon courage à tous !!

Haut les coeurs !

Mystikmadara - 08/08/2023 à 22h19

Bj à tous dsl de voir tout ces messages qui ne sont pas de bonne nouvelle pour vous....pour ma part sa fais 1ans que je n'est plus dépenser d'argent dans les jeu et jen suis fière le sport et tout les interdictions de jeu sont d'une aide très précieuse pour s'en sortir alors je compte sur vous pour vous faire aider ne rester pas seul c'est la pire chose à faire car vous allez vous enfoncé encore plus sortez voyez du monde et surtout parlé en a un spécialiste ou à un ami moi c'était ma femme qui m'a aider bien que certaines étapes était dur je vous le cache pas en tout cas courage à vous tous et au plaisir

Amk69 - 09/08/2023 à 13h22

Bonjour à tous,
cela fait maintenant environ un mois que je n'ai pas rejoué et je suis plutôt content de moi.
J'ai le soutien de ma famille et cela me rend plus fort !
J'ai décidé d'être honnête avec ma femme (ou mon ex-femme, je ne sais pas trop, elle a peut-être décidé de me pardonner enfin, je l'espère) en lui faisant part de mes angoisses, de mes risques de rechutes,... et vraiment, cela me soulage de ne plus être seul dans ce combat.
J'ai également un rendez-vous avec le CSAPA fin septembre, malheureusement pas de disponibilités avant.
J'aimerais vraiment comprendre comment fonctionne cette addiction en moi, pourquoi je rechute, ce que je recherche en jouant...
Mais comme on me le dit souvent, il faut être patient, donc un jour à la fois, mais surtout, un jour sans jouer est une victoire.
Bonne journée à tous.

Soga22 - 10/08/2023 à 14h08

Cher confessionnal,

Aujourd hui le 10 août 2023 . Période difficile en ce moment. J'ai besoin de changements . Je suis contrainte financièrement notament à cause de mes 2 crédits restants ... crédits contractés bien sûr pour combler les trous de jeux !
J'évite de regarder derrière en principe . Ce qui est fait, est fait. Cependant je ne peux m'empêcher de me dire : ma vieille si tu avais moins merdé .....
Je sais que je ne suis pas seule à me faire ce genre de reflexions.
Le jeu est loin de moi. Je n'en ai pas envie . Je reste vigilante. La frustration, le stress que je ressens en ce moment peuvent me conduire tout droit sur un site de jeux !

@Lilib, @DAV19 , nous sommes les "anciens" du forum ! Je suis désolée de lire vos rechutes. Bon reflexe de venir ecrire ici. Vous savez tous 2 ce qu'il faut pour stopper le cycle. En revanche , si ce n'est pas le cas, continuez à vous faire aider.
Perso, je vais reprendre rdv pour septembre. Je sens une fragilité et j'ai vraiment peur de la rechute.

Nous le savons que nous resterons des personnes addicts aux jeux toute notre vie. Le jeu n'est pas une option , c'est simple et strictement bani !
Comme une allérgie mortelle ! Ne jouons pas avec la cacahuète !
Vous avez compris l'idée !

Ces mots sont pour tous les lecteurs . Avec certains cela fait qq années que nous suivons nos "aventures" ici.
Je pense bien à vous . Vous êtes forts, vaillants. resistants.
Un jour sans jeu est un jour gagné!

Courage à tous. Bravo à ceux qui un jour après l'autre s'éloigne du jeu . Et pour ceux qui ont flirté à nouveau avec cet étourdissant poison , les rechutes font parties du process , inutile de culpabiliser +++ : Aujourd'hui le 10.08.23 STOP ! Pas de jeux !

Au plaisir de vous lire

LiliB - 11/08/2023 à 22h48

Merci ma belle Soga.

Je suis navré d'apprendre tes difficultés. C'est une très bonne chose de retourner chercher de l'aide si tu en ressent le besoin.

Moi j'ai remis en marche mes moyens de défense et ça marche.

Il est évident que c'est le stress qui m'a fait baisser ma garde et du stress qui n'en vit pas de nos jours.

Bref, restons vigilant et sourd aux chants des sirènes.

A tous les nouveaux et fantômes qui nous lisent bienvenu parmi nous.

Aux anciens ... on est là... n'hésitez pas à nous donner des nouvelles en espérant que tout va bien pour vous.


Thomas666 - 14/08/2023 à 18h13

Bonjour je partage mon expérience ici. J’ai l’impression que le jeu me suis depuis toujours, j’ai commencé les paris sportifs en 2012 et je suis encore en plein dedans aujourd’hui.
J’ai plus de compagne, je suis aux minimas sociaux et me suis même endetté un temps pour « jouer ».
Il y a quelques mois j’étais pas loin du point de non-retour ; j’ai réussi à franchir cet épisode - mais le jeu et les autres drogues sont là, plus que jamais.
Cet hiver j’étais ruiné et avais emprunté 1000 euros chez Cofidis que j’ai perdus en une semaine. Je me suis juré que si j’arrivais à me « refaire » (jargon du joueur) j’arrêterais le jeu définitivement.
J’ai perdu toutes mes économies (15 000 euros) courant 2023.
Aujourd’hui, presque fatalement, je suis parvenu à « récupérer » mes pertes et même à « gagner » un peu plus.
Logiquement donc, je devrais arrêter mais je n’y arrive pas !!! Cela n’a donc rien à voir avec l’argent, c’est psychique voire psychiatrique. J’ai besoin de jouer encore et toujours. Je passe en moyenne 5 à 7 heures par jour à parier sur internet. J’ai besoin de cette « adrénaline vénéneuse » pour « m’apaiser ». Je n’ai même plus d’hobbies moi qui était féru de sport et de cinéma.
J’ai consulté quelques fois dans un centre d’addiction à parler à une infirmière et un psychologue mais j’avais l’impression de ne pas AVANCER : j’ai jamais eu de traitement.
Comment s’en sort-on ?! Nous savons intérieurement que toutes les addictions sont dangereuses, mais comment traiter celle du jeu à l’instar de celles liées à la cigarette ou à l’alcool - qui elles sont plutôt bien traitées ?
Bref je suis soulagé de partager mon expérience et ouvert à en discuter en groupe ici ou à travers d’autres supports de communication.
Merci pour votre accueil.

Soga22 - 15/08/2023 à 10h37

Cher confessionnal,

Je profite de ce jour férié pour écrire un petit mot.

Pas eu de nouvelles des uns, des autres... j'espère que le dicton est vrai : pas de nouvelles, bonnes nouvelles.

Ici la période est toujours difficile. C'est très tendu avec mon mari au point ou l'on envisage une séparation.
L'ironie c'est que c'est même pas à cause du jeu !
Nous ne prenons pas de décision attive ... nous avons 2 enfants. Ma 1ère préoccupation est de les protéger au mieux.

Je suis passée au tabac hier pour payer une amende et j'ai pris pour 15€ de jeux à gratter. Je ne ressens plus les mêmes émotions. Je m'en suis voulue ... 15€ que j'aurai mieux fait de donner à la dame qui est devant le supermarché de ma ville au lieu de la FDJ.
Je n'ai pas l'intention d'en reprendre. C'est le point positif de cette période compliquée. Le jeu n'est pas mon refuge.
Pour être honnête j'ai aussi beaucoup pensé à mes enfants. Je ne peux pas me permettre d'avoir un relevé bancaire affichant des débits réguliers sur des sites douteux. Si toutefois je devais avoir à faire à un juge familial , ça ne sera pas en ma faveur. Et ça c'est inconcevable. Je le vivrai très mal.

Ce post tourne un peu à confession intime !!!

Merci de me lire

Au plaisir de vous lire

Deceiptful38 - 16/08/2023 à 10h06

Bonjour,

Et bien moi, je continue à m'enfoncer. Je m'étais faite une promesse que je n'ai pas réussi à tenir. Hier encore j'y suis retournée et j'ai encore perdu ... Je suis à la fois triste, et en colère car je me dis que c'est vraiment la faute à pas de chance quand je vois qu'une personne a gagné 3 fois des sommes supérieures à 10000 euros en trois semaines et qu'elle peut continuer à jouer. Mon raisonnement est insensé je sais : mais je me dis qu'il suffirait d'avoir juste un peu de chance pour gagner de quoi continuer à jouer et se faire pliaisir... La fustration est tellement grande et le sentiment d'injustice face à ce hasard incontrôlable et cette chance si volatile et infidèle. Je réfléchis à l'interdiction mais c'est une décision si difficile à prendre. Renoncer à un plaisir, une ambiance qu'on aime ! Les millionnaires n'ont pas à se poser à la question eux.... Du coup, rebelote, le sentiment d'injustice m'explose de nouveau à la face. Ah si j'étais riche.... mais est-ce que cela résoudrait le problème ? Voilà ce matin j'avais besoin de me lâcher.... Merci de m'avoir lue !

Chloe12 - 16/08/2023 à 11h25

Bonjour à tous,
Je suis en vacances, je pars ds qq jours ds une ville où il y a un casino mais comme je serai accompagnée de mon mari (non joueur), il n'y a aucun risque. Nous irons y faire un tour un jour mais c'est tout, je le sais déjà. Il n'aime pas trop cet endroit, heureusement pour moi ! Cela doit être bien compliqué si les deux sont joueurs.

Soga, Lilib etc je suis désolée de lire vos difficultés actuelles. Il faut vous raccrocher aux choses positives...
Soga, tu as bien raison de faire attention à ton compte en banque, si jms tu es obligée de montrer tes comptes autant être sereine ! Je te souhaite sincèrement de trouver une solution ac ton mari.
Lilib les rechutes font partie du processus, tu nous prouves bien qu'il faut tjs rester sur ses gardes ! Visiblement tu as su te reprendre rapidement, c'est top.

Je vous souhaite une belle journée, loin du jeu happy

Répondre au fil Retour